Acculturation harmonieuse, indispensable à la lutte contre la Covid-19 à Madagascar

REVUT Scientific Journal (RSJ) ISSN online : 2708-5562 Volume 2, August 2020 DOI : https://doi.org/10.46857/r sj.2020.2 Journal édité par: CRSCP-Université de Toamasina, Madagascar
Sous la direction de :
Andriamparany RAKOTOMAVO (Eds)

Dans le cadre de la mondialisation, la culture malgache cohabite avec les cultures de différents pays du monde. Par conséquent, les conflits culturels sur le système sanitaire sont inévitables dans lesquels les pratiques autochtones en médecine traditionnelle sont défavorisées à l’avance par le rapport des forces. Cette recherche vise à proposer une recommandation appropriée pour lutter contre la pandémie de la Covid-19. Les données documentaires étoffées par les données de terrain sont analysées et interprétées dans le cadre de la dynamique sociale. Auparavant, Madagascar avait ses propres valeurs et son identité culturelle à propos de la santé. Mais au fil du temps, diverses pratiques étrangères, classées comme cultures modernes sont intégrées dans la culture en entraînant des attitudes différentes dans la société malgache. Comme la plupart des pays colonisés en Afrique, Madagascar est marqué par la présence de l’acculturation unilatérale et le fait que les colonisateurs ont imposé leur culture avec des valeurs et pratiques nouvelles. Pour la lutte contre la Covid-19, en tant qu’épidémie mortelle à l’échelle mondiale, la mise en place d’une acculturation harmonieuse avec la convergence de différentes cultures, tant traditionnelles que modernes, serait pertinente et efficace dans le cas de Madagascar, mais également pour les autres pays du monde.

Mots-clés : Acculturation ; Conflit culturel ; Culture ; Mondialisation ; Santé

Télécharger la version complète de cette article 5-RABOTOVAO-Samoelson.pdf (4 téléchargements)

Total Views: 27 ,

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *